Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesrandonneursdupaysmarmandais.over-blog.com

Saint-Barthélémy d'Agenais

Saint-Barthélémy d'Agenais

Ne dis pas pourquoi tu marches, marcher est la réponse. Antonio Machado.

 

 

On peut se poser la même question le matin en se levant et que l'on voit le brouillard givrant formant un mur qui nous prive de beaux paysages, le froid qui nous tenaille, la goutte au nez, le corps transi.

Bien vite, on trouve la réponse avec le plaisir d'être ensemble pour un bol d'air, nos discussions, nos plaisanteries et on se réchauffe, heureux de partager encore une fois une randonnée empreinte d'amitié.

Les photos parlent d'elles même, pas très inspirantes pour évoquer le paysage.

Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Le ranch du Bel Air dans la brume

Le ranch du Bel Air dans la brume

Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Photo de Sophie, merci.

Photo de Sophie, merci.

Une parenthèse enchantée avec cet élevage de porcs et cette truie qui se fait harceler par ses petits goulus qui réclament la tétée.

Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais
Saint-Barthélémy d'Agenais

L'on ne s'est pas éternisés pour le repas, bien que le dessert était copieux....(tiens, bizarre !) car malgré quelques pas de danse nous n'avons pu nous réchauffer !

Saint-Barthélémy d'Agenais

Dimanche ce sera Fossès et Balayssac avec Michèle & Jean-Pierre en espérant qu'il aura repris ses esprits...

Saint-Barthélémy d'Agenais

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article