Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesrandonneursdupaysmarmandais.over-blog.com

lesrandonneursdupaysmarmandais.over-blog.com

Compte rendu chaque semaine des sorties de notre groupe de randonneurs

Blasimon

 

Le bonheur n'est pas au bout du chemin, il est le chemin. L'unique moyen de savoir jusqu'où on peut aller c'est de se mettre en route et de marcher. Henri Bergson

 

Blasimon est une bastide de Gironde située sur un éperon dominant la vallée de la Gamage.

La randonnée, très agréable entre forêt et vignobles au départ du lac de la base de loisirs très fréquentée en ce dimanche ensoleillé.

 

 

Le moulin de la Borie, jusqu'à la Révolution il relevait de l'Abbaye Bénédictine de Blasimon. Etabli sur un plan rectangulaire il était agencé sur deux niveaux : le rez de chaussée abritait une roue verticale de 4 mètres de diamètre, tandis que le premier étage était consacré à la mouture des grains et au tamisage des farines. Seuls subsistent l'axe moteur et le rouet de fosse de la roue verticale.

Le Conseil Général de Gironde le racheta et le restaura en 1990.

 

Panorama sur la place du village et promenade dans les rues.

 

 

 

Halte café sur les vestiges de la chapelle de Notre Dame de Bonne Nouvelle.

 

On remarque au premier plan un menhir dont Serge nous a donné des explications très techniques.

Retour en forêt, quelques embûches à éviter, un petit ruisseau et des explications sur la faune et la flore.

 

Les belles fleurs que l'on admire cachent bien souvent une triste réalité. C'est le cas de la jussie cette plante invasive originaire d'Amérique du sud néfaste pour la faune et dont on a du mal à se débarrasser.

Fin de parcours, place au repas sous les arbres.

Petite visite inattendue.... merci Sosso pour la photo !

 

Et en partant, arrêt à l'abbaye Bénédictine Saint Maurice de Blasimon qui a subi beaucoup de dommages et qui est actuellement en réfection.

 

Bonne semaine et 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article